Loading

Le rôle de l'acide hyaluronique et son utilisation en cosmétique anti-âge

L’origine de l’acide hyaluronique:  L’acide hyaluronique a été découvert en 1934 dans l’humeur vitrée de l’œil de bœuf par Karl Meyer et John Palme...
Le rôle de l'acide hyaluronique et son utilisation en cosmétique anti-âge

L’origine de l’acide hyaluronique: 

L’acide hyaluronique a été découvert en 1934 dans l’humeur vitrée de l’œil de bœuf par Karl Meyer et John Palmer. On découvre alors que cette molécule est présente dans de nombreuses parties du corps humain et animal, comme la peau, le cartilage, les articulations, le liquide synovial, … On considère que 12 grammes d’acide hyaluronique seraient présents dans le corps humain d’un adulte de 60 kg, dont la moitié serait présente dans la peau. 

Dans les années 80, on commence à comprendre les nombreux effets de l’acide hyaluronique sur le corps, comme son pouvoir cicatrisant par exemple : cette molécule permet de “ré-épithélialiser” les brûlures (pour utiliser des termes simples, la molécule va favoriser la cicatrisation de l’épiderme après une brûlure). 

On découvre alors aussi sa capacité de retenir l’eau, jusqu’à même 1000 fois son poids ! Cette capacité lui confère alors des propriétés volumatrices, et peut être intéressante dans le secteur de l’anti-âge plus précisément. On apprend que l’acide hyaluronique a des propriétés anti-âge et hydratante, mais que sa production diminue avec le temps (la quantité d’acide hyaluronique présente dans le corps aura diminuée de 50% à l’âge de 50 ans), d’où l’apparition de signes de vieillissement cutané.

Afin de pouvoir l’utiliser, les laboratoires prenaient les molécules d’acide hyaluronique présentes dans la crête de coq qu’ils utilisaient ensuite par traitement chimique et purification ; mais avec les années, une nouvelle méthode de création de molécule a été inventée. L’acide hyaluronique présent dans les produits aujourd’hui est fabriqué en laboratoire par la fermentation de bactéries présentes dans la nature

 

Les bienfaits de l’acide hyaluronique :

L’acide hyaluronique détient plusieurs bienfaits et propriétés scientifiques, dont des propriétés anti-angiogenèses qui sont encore étudiées pour prouver une relation entre l’acide hyaluronique et un traitement contre le cancer. On sait également qu’il joue un rôle dans la cicatrisation et la reconstruction cutanée avec le renouvellement cellulaire.

L’acide hyaluronique permet aussi de soulager les douleurs articulaires et musculaires du fait de sa texture et de son fort pouvoir hydratant ; il peut être utilisé en tant que lubrifiant pour les articulations et les muscles afin de diminuer leurs tensions. Son fort pouvoir hydratant est aussi utile dans le domaine ophtalmologique pour hydrater la cornée.

Évidemment, l’acide hyaluronique est connu pour ses vertus hydratantes et anti-âge. Son pouvoir absorbant et hydratant lui permet de se gonfler d’eau afin de prendre du volume et combler les espaces intercellulaires de la peau pour éviter qu’elle s’affaisse et qu’elle perde de l’élasticité et de la fermeté. L’acide hyaluronique va  retrouver un teint hydraté, volumineux et lisse. De plus, il active la synthèse de collagène qui permet le soutien, le maintien et la fermeté de la peau. Grâce à son utilisation, la peau va de nouveau être hydratée et rebondie, et pour les peaux matures, va ralentir le processus de vieillissement cutané.

 

L’utilisation de l’acide hyaluronique en cosmétique :

Du fait de ses propriétés volumatrices et anti-âge, l’acide hyaluronique est repris dans bien des domaines de cosmétiques, en passant tout d’abord par le milieu de la médecine esthétique. Il est préféré au collagène, car c’est un actif non-allergène et dont la structure ne bouge pas ; l’acide hyaluronique est utilisé dans les opérations anti-âge ou volumisantes (gonflement de certaines parties du visage, comblement des poches, rides, etc.) sous forme d’injections dans les zones souhaitées, même si les effets ne sont pas durables dans le temps. 

Mais avant de passer par l’étape de l’aiguille, intéressez-vous aux soins cosmétiques à base d’acide hyaluronique. Dans les années 90, l’acide hyaluronique commence à être appliqué dans le domaine des soins cosmétiques, en commençant par des sérums visage concentrés en actifs, puis en se développant dans plusieurs types de soins pour la peau (crème hydratante, masques, gels, soin contour des yeux, etc.). Son utilisation dans les cosmétiques permet à la peau de retrouver son éclat et son volume, surtout dans des zones du visage marquées par la sécheresse et/ou le vieillissement cutané, où des ridules/rides d’expression sont déjà apparentes.

L’acide hyaluronique peut être utilisé sur tous les types de peaux, de la plus jeune à la plus mature marquée par le vieillissement cutané, mais aussi sur les peaux acnéiques, sèche, mixte ou grasse, ... A vous de déterminer la dose d’hydratation nécessaire pour votre peau afin de la réguler.

Dans la cosmétique, vous pouvez retrouver des molécules d’acide hyaluronique de deux tailles moléculaires différentes :

Il existe tout d’abord l’acide hyaluronique de bas poids moléculaire, ou de « petite » taille : c’est une forme de molécule qui peut s’infiltrer dans les différentes couches profondes de la peau et ainsi prévenir le relâchement cutané et la synthèse de collagène, tout en hydratant intensément la peau grâce à son côté « tissu éponge ». C’est la molécule la plus intense et efficace pour des besoins en profondeur et pas seulement en surface.

L’acide hyaluronique de haut poids moléculaire ou de « grande » taille : cette taille de molécule reste en surface de la peau mais ne rentre pas dans les couches de l’épiderme et du derme, comme le ferait la précédente. On la trouve dans des soins qui promettent une apparence de peau hydratée, mais du fait de sa grande taille, elle ne peut pas activer tous ses bienfaits (volumisant, hydratant, antioxydants, …) en profondeur. Néanmoins, grâce à sa texture particulière et sa grande taille, l’acide hyaluronique va former une couche protectrice des agressions extérieures que peut subir la peau au cours de la journée (UV, pollution, etc.).

 

L’acide hyaluronique dans des soins anti-âge :

Vous pouvez retrouver de l’acide hyaluronique chez Artejia dans notre Sérum anti-âge & “effet bonne mine” et dans Crème anti-âge & hydratante.

 

Concentrés en acide hyaluronique de bas poids moléculaire, cet actif anti-âge pénètre en profondeur le tissu cutané, apporte fermeté, tonicité et une hydratation intense. La peau est repulpée, lissée et hydratée, résultat : les signes du vieillissement de la peau sont estompés. Dites adieu aux rides et ridules… et bonjour à une peau rebondie et éclatante d’hydratation !

Effectuez une recherche

Panier

Votre panier est vide.